Black christmas (Bob Clark. 1974)

Tout d’abord, j’aimerais remercier personnellement Bob, car désormais, à chaque coup de fil suspect, je vérifie toutes les pièces de la maison. Au passage Black Christmas est le tout premier slasher de l’histoire. Le slasher est un sous genre du film d’horreur représentant un groupe d’adolescents en danger après l’intrusion d’un psychopathe assoiffé de sang parmi eux.
Bonnes fêtes Bob.

Pendant les vacances de noël, une pension de jeunes filles est encore occupée par quelques personnes, comptant un certain nombre d’étudiantes et la femme responsable de l’établissement. Un soir, l’une d’entre elles disparait, la police se met à sa recherche. Parallèlement, les autres jeunes filles reçoivent des coups de fils inquiétants et obscènes à la pension. La police ne trouve pas la disparue. Tous ces personnages comprendront-ils à temps que le corps de la jeune fille se trouve à son point de départ ? Là d’où proviennent les appels du tueur… du grenier de la pension des jeunes filles.

Le sapin, les décorations, le feu de cheminée et un tueur dans la maison; tout est prêt pour célébrer un merveilleux Black christmas.
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s